LES ARTISTES



X FERMER

Hermann Marchand

Comédien

Hermann Marchand est né à Saint-Etienne, à l'âge de 16 ans il délaisse les bancs de l’école jusqu'à les quitter définitivement quelques mois plus tard. Il arrêtera le futur métier d'électricien qui l'attendait pour se consacrer complètement au théâtre. Après avoir été formé au conservatoire de Lyon, il rentre à l'ENSATT. La langue, la poésie est un héritage auquel il est très sensible. Il met en scène Roberto Zucco dans lequel il joue Zucco puis un cabaret CLN sur Léo Ferrer. Il joue notamment Giovianni dans Dommage que ce soit une putain de John Ford au Théâtre du Radiant, Siddhartha dans Siddhartha (création jeune public) au Festi'Moms, Oedipe dans Oedipe, Tyran mise en scène de Matthias Langhoff au Festival In D'Avignon, La Tour de la défense mise en scène de Thomas Ress au Centre Culturel d'Illzach. En 2012, il est embauché par Denis Poladydès dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière mise en scène par Denis Podalydès, il commence en tant que Laquais et danseur, puis le metteur en scène lui propose les rôles du Maître de Danse et du Maître Tailleur pour la tournée en France et dans le monde (En Belgique, en Allemagne mais aussi pour le Festival Tchekov en Russie, à Hong Kong puis à l'Opéra de Pékin). Il passe aussi par le Théâtre Forum auprès de jeunes lycéens en Nouvelle Aquitaine dans lequel il aborde des sujets tels que l'alcool, les incivilités, la radicalisation. EN 2018, il incarne André, dans La Boutique de l'Orfèvre de Karol Wojtyla mise en scène par Marie Lussignol et Océane Pivoteau. En 2019 il intègre la compagnie A Ciel Ouvert Les Justes Causes où il incarnera le rôle de Luc dans La Basilique Effacée de Maurice Desmazures mise en scène Emile Azzi.